les engagements

gribouillis

Alors non, on ne vous promet pas des services neutres en carbone, compensés en plantant des arbres à l'autre bout du monde. L'activité numérique, telle que la production d'images, a un impact réel sur l'environnement. On essaie donc de mettre tout en œuvre pour réduire au mieux cette empreinte, et on vous accompagne pour le faire.

LA HUTTE milite pour une création soucieuse de son impact, tant social qu'environnemental. En toute transparence, voici une série d'engagements et de pistes d'amélioration.

Le premier mot d'ordre est l’authenticité. On se met au service des individus et des collectifs engagés pour leur fournir des images les plus authentiques qui soient. On apporte une touche artistique pour que le sensible y retrouve une place centrale, en s'attardant sur les détails qui font la différence. Pour les shootings créatifs, l'énergie est dirigée pour construire une identité partagée entre l'écriture photographique du studio et les volontés du client.

Pour chacun des projets, on réfléchit en amont à son impact, depuis sa réflexion jusqu'à sa livraison et même après, par l'éco-production : ça passe par réfléchir à l'impact social et environnemental des prestations (à quoi vont servir les images), réduire les émissions de CO2 en privilégiant les modes de transport doux pour toutes les parties prenantes, réutiliser des décors et/ou les recycler grâce à des ressourceries comme ArTex, et chiffrer tout ça grâce à un bilan carbone. Et s'il n'existe pas d'alternatives à un poste, on l'inscrit comme une piste d'amélioration.

Qu’ils soient fleuriste, make-up artist, coiffeur·euse, studio audiovisuel, chef·fe cuisinier, pilote de drone, et beaucoup d’autres, on prend beaucoup de plaisir à monter des projets en équipe. C’est pourquoi LA HUTTE fait partie du réseau du Damier sur Clermont-Ferrand, cluster d'entreprises culturelles et créatives, et adhère à ArTex, ressourcerie culturelle et créative d’Auvergne. Les images et les supports de communication du studio sont réalisés dans des ateliers de Clermont-Ferrand, dont L'Imaginarium du Photographe ou bien Terre d'Images.

LA HUTTE fait partie des prestataires de la Doume, la monnaie locale complémentaire du Puy-de-Dôme. En transformant ses euros en doumes, le citoyen s’implique en faveur d’une production, d’une distribution et d’une consommation de biens et de services de proximité, de qualité et respectueuses de l’humain et de la nature. Tous les projets peuvent être réglés en utilisant la Doume, et chaque mois, 100€ sont transformés en Doume sous forme de salaire. Pour toute collaboration avec des professionnel·les, on a également choisi une banque qui n'investit plus ses actifs dans les énergies fossiles.

Le matériel informatique et de prise de vue a un grand impact sur l'environnement, en partie dû à l'extraction de matériaux rares pour les composants électroniques. On se fournit en matériel reconditionné sur la partie prise de vue, le matériel informatique est modulable en fonction de l'évolution des technologies et des logiciels.

Sur des projets conséquents en termes de moyens, on loue du matériel pour favoriser la mutualisation des moyens chez Riot House Studio.

Il reste du travail à faire sur l'empreinte numérique du studio, avec pour objectif d'ici 2024 de réaliser un site web éco-conçu (première refonte réalisée en 2022), et repenser les processus de livraison de fichiers aux client·es afin de réduire au maximum l'utilisation du "cloud".

Les bureaux LA HUTTE sont alimentés en énergie grâce un fournisseur 100% énergies renouvelables achetées en France, Ilek.
On privilégie également les modes de transports doux : le vélo électrique en location longue durée C-Vélo sur Clermont-Ferrand, et le train partout ailleurs, pour les rendez-vous ou les travaux de commande. Lorsque le train amène loin, il faut parfois recourir à des véhicules partagés sur place, électriques de préférence. Lorsqu'aucune alternative n'est possible du fait des infrastructures inexistantes, alors la voiture de société arrive en dernier recours. Pour le moment, elle roule encore au diesel :(

Ça paraît si évident, mais le mettre noir sur blanc est essentiel. Nous rejetons toute forme de discrimination de genre, d'origine, de couleur de peau, de handicap, de classe sociale... Et nous espérons la même chose de nos partenaires.

Les coffrets contenant les photographies sont conçus à base de matériaux recyclés et/ou
naturels, à la main, et l’impression est réalisée localement. On adopte la même démarche pour les supports de communication, réalisés à la main ou imprimés sur papier recyclé. Oui, ce paragraphe ressemble un peu à du greenwashing, mais ça prend tellement de temps de récupérer des matériaux et les customiser à la main, qu'on le dit quand même, zut !